« Il n'y a pas meilleure ville que Zootopie, j'ai pu réaliser mes rêves. »
ㅡ Ben - 22 ans, mannequin
« Zootopie est une ville si jeune et qui ne s'arrête jamais, je suis fière d'y habiter. »
ㅡ Anna - 24 ans, fleuriste
« J'avais tout perdu et quand je suis arrivé ici, j'ai réussi à retrouver du travail, un logement, une famille... »
ㅡ Anonyme
« J'adore cette ville, je ne pourrais vivre nul part ailleurs ! »
ㅡ Isabella - 19, étudiante
« Zootopie m'a apporté bien plus que ce que j'espérais, c'est une ville si enrichissante. »
ㅡ Steeve - 35 ans, thérapeute

LE MAIRE
compte fondateur - mp
Zootopie est une ville cosmopolite où ne vivent que des thérianthropes et où chaque espèce cohabite avec les autres ; qu’on soit un prédateur ou une proie, tout le monde y est accepté.
  Idéalisée, cette ville à l'aspect utopique, est au centre de toutes les attentions, avec cette idée que tous les rêves sont possibles et que chacun y a sa place, que chacun peut devenir qui il souhaite - que chacun puisse devenir quelqu'un de meilleur.  Mais la vérité est bien loin de cette utopie véhiculée, puisque les inégalités sont encore d'actualité et que la discrimination au sein de la population ne fait que s'accroitre...

 Plongez alors au coeur d'une intrigue où vous devrez combattre et mener une lutte pour prouver que vous êtes plus que ça, que vous valez bien plus que ça.

08/06/18
ouverture du forum ✿
HUMAN OUTSIDE
LA MAISON
ELEMENTAL SKIN
CODE COSMO
AWAY
parto
parto
parto
parto
parto
parto
parto
parto
parto

Opération discrétion dans les étoiles | Summer
 :: rp

Invité
Invité
Dim 21 Jan - 14:24

Opération discrétion dans les étoiles

Isibeal
Dempsey

Summer
Gallagher

A Aghaistin, le mercredi après-midi était connu pour être le moment de temps libre des élèves en semaine. Tous avaient un énorme trou dans leur emploi du temps, mis à part les septièmes années qui se devaient de préparer leur C.I.M.E.R., ainsi on croisait beaucoup de jeunes dans les couloirs, dans le par et surtout dans la bibliothèque.

C'était l'endroit où Isibeal devait se rendre, là, maintenant, tout de suite, mais elle n'avait pas encore finit de manger et elle ne pouvait pas réfléchir l'estomac vide. Sauter un repas signerait la fin de son existence. Entièrement de sa faute bien sûr. A la fin de son cours de Métamorphose elle s'était dit qu'elle avait le temps d'écrire à Henry avant de descendre pour se rendre à la salle des ordres mais elle avait évidemment mis plus de temps que prévu. Elle s'imaginait à chaque fois utiliser un seul et unique parchemin où elle arriverait à y condenser tout ce qu'elle avait à lui dire mais ce n'était jamais suffisant. Elle s'étalait, partait trop loin et finissait avec au moins quatre parchemins à envoyer.

Elle se retrouvait donc à engloutir le plus rapidement possible le contenu de son assiette sous le regard ébahit de ses camarades. Elle faillit s'étouffer deux, trois fois, obligé. C'est les yeux en pleurs et la gorge encore brûlante et cette soupe trop chaude qu'elle avait bu d'une traite qu'elle se leva et partie en flèche vers la bibliothèque, sa longue chevelure créant un traînée rousse derrière elle. Ce tourbillon rouge était à présent bien connu des élèves et des membres du personnel. Tous savaient que c'était Isibeal, trop rapide pour être vue distinctement. Et généralement, ce n'était pas bon signe de la croiser.

Sa destination atteinte, Isi tenta de ralentir le pas et de se faire plus discrète. Elle avait déjà eu de nombreuses mauvaises expériences de ce qui se passait si elle mettait la pagaille dans la bibliothèque et ne voulait pas vraiment renouveler ça aujourd’hui. Alors elle prit une grande inspiration, refréna son surplus d'énergie et tenta de rendre ses pas plus légers. Ce qui donnait un résultat assez drôle, elle semblait même se retenir de respirer.

Finalement, parmi les nombreux apprentis sorciers assis aux différentes tables de la bibliothèque, la petite rousse trouva sa cible. Summer, un cinquième année tout comme elle, chez les Sombrals. Elle ne le connaissait pas, bien qu'ils étaient dans la même classe depuis leur première année. Elle avait simplement noté qu'il semblait apprécier l'Astronomie et ils avaient un essai à faire ensemble sur la trajectoire de plusieurs lunes. Isibeal n'avait pas de problème à travailler en groupe tant qu'on ne l'emmerdait pas, c'était plutôt les autres qui avaient du mal à travailler avec elle si c'était une autre matière que l'Astronomie. Elle n'y pouvait rien, les autres matières étaient barbantes au plus au point. Y avait des trucs marrants de temps en temps, quand elle s'amusait à métamorphoser son verre en n'importe quoi ou qu'elle préparait une toute autre potion que celle de départ qui rendait l'apprentissage intéressant mais ça s'arrêtait là. Seules les étoiles et les planètes pouvaient la mettre dans une véritable transe.

Ses bras déjà chargés de livres qu'elle avait récupéré dans sa chambre avant d'aller manger, elle lâcha le tout sur la table où se trouvait son camarade, créant un sacré tremblement dans le vieux bois et un gros bruit. Oups.

« - Hm salut Summer ! dit-elle en s'asseyant après avoir jeté des regards désolés un peu partout autour d'elle. Alors, prêt pour la dissert' ? J'ai déjà fais quelques recherches de mon côté et j'ai sélectionné deux/trois bouquins ajouta-t-elle en montrant la pile de livre qui contenait bien plus que deux/trois bouquins. Si on pouvait faire le maximum de recherche aujourd'hui ce serait top comme ça, pour les prochaines fois, il nous restera plus qu'à tout mettre à plat. Bon, c'est la partie la plus difficile certes mais on peut le faire ! lança-t-elle avec un entrain non dissimulé. »


Un grand sourire orna son visage alors qu'elle imaginait le nombre de connaissances qu'elle allait pouvoir accumuler grâce à ces travaux. Elle était bien emballée et avait hâte de s'y mettre. Et surtout, elle n'avait même pas fait attention au fait qu'elle n'avait pas pu laisser Summer en placer une. Trop emballée peut-être ?




Messages : 74
avatar
Summer Gallagher
ordre du sombral
Mar 23 Jan - 12:52

Tout avait commencé par un simple soupire, comme à son habitude. Ses yeux qui c’étaient élevés à l’idée de devoir travailler dans un groupe pré-fais. Au fond, qu’importe avec qui Summer se serait retrouvé, sa réaction aurait été inchangée. Il était comme ça. Et il fallait faire avec, bien que par moment, on ne pouvait nier que cela pouvait être quelque peu difficile.

Pourtant, il n’est pas si compliqué. Juste un peu différent finalement.

Les cours du mercredi qui avaient sonné leur fin, la foule qui se dirigeait vers le rez-de-chaussée pour prendre leur déjeuner commun. Mai Summer, lui trop barbé, trop impatient, n’était pas descendu comme chacun, bien au contraire. Le sombral était resté à l’étage, avec pour seul choix la bibliothèque. A cette heure-ci, il y serait seul –ou du moins presque- et personne ne viendrait le déranger de ses débuts de recherche. Après tout, il y avait rendez-vous dans quelques heures alors tout cela n’était qu’une question de logique, mais surtout de pratique.

Ainsi seul et dans sa réflexion, à la recherche d’étoile entre ces nombreux livres pour y trouver la perle rare qui pourrait répondre à ses besoins. Rien de très compliqué, juste de très barbatif pour d’autre, c’était d’ailleurs certainement pour cela que peu d’élève avait opté pour l’astronomie en tant qu’option, d’autres choix sonnant bien plus alléchant à leur yeux. Par moment, il c’était rendu dans la salle informatique pour y noter quelques données qui n’étaient pas trouvable dans des livres ou du moins, plus d’actualité.

Le temps d’avance qui passait, les recherches qui s’accumulé. Sa main qui frottait contre ses feuilles de papiers alors que sa plume écrivait. Le regard autant las que lumineux, grande contradiction en son être. Summer qui ne voit pas le temps passer et ne fait que sursauter lorsqu’une pile de bouquin vient se frotter à sa table de bois, tout cela dans un bruit des plus dérangeant. Alors un instant, sa main se pose tandis que son regard ne bouge pas dans sa plénitude. Mais juste, quelques secondes, s’élève pour y lancer un regard noir vers cette binôme aux cheveux roux.

━ Tu n’étais pas obligée de les lâcher aussi bêtement, nous sommes dans une bibliothéque. Un endroit où le bruit est prohibé.

Au cas où elle ne connaissait pas la définition et surtout, le but d’un tel lieu. Isibeal Dempsey, binôme faussement fabriqué. Un soupir qui s’élève tandis que ses notes reprennent sans qu’aucune parole n’accompagne son geste et sa décadence.

Silence.

━ J’ai déjà fait quelques recherches que j’ai toutes regroupées pour que la mise en forme finale soit plus facile. Pour ton dernier livre de ta pile, je l’ai déjà lu donc tu peux l’enlever des recherches.

Le regard mou qui se dépose finalement vers son interlocutrice, comme si en vérité, il n’en avait que faire de ce travail en groupe.  

━ Dans tes recherches de bases, as-tu des éléments que tu considérerais comme important et à rajouter sur la prise de note ?  

Sait-on jamais.




Invité
Invité
Mar 23 Jan - 23:44

Opération discrétion dans les étoiles

Isibeal
Dempsey

Summer
Gallagher

Elle ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel. Non, vraiment, c'était plus fort qu'elle. Évidemment qu'elle savait qu'elle n'avait pas à faire autant de bruit, qu'elle devait être bien sage, bien dans le rang, d'arrêter de mettre le bordel partout où elle allait mais elle n'y pouvait rien. En faisant des efforts c'était pire alors dans ce cas là, qu'est qu'elle pouvait bien faire, hein ? Bah rien ! Elle n'avait pas besoin d'une énième réflexion.

Son visage se renfrogna. Elle était à deux doigts de répliquer quand Summer continua sur sa lancée, se sauvant ainsi la vie. Le sujet de l'Astronomie remit sur le tapis, le visage de la petite rousse retrouva sa bonne humeur, tel un enfant à qui on tendait une sucette pour le consoler. Elle était ravie d'apprendre que le garçon avait fait des recherches de son côté, même surprise. D'habitude ses partenaires étaient mous, pas vraiment intéressés par la matière ou alors, connaissant pertinemment son amour pour l'Astronomie, ils la laissaient faire tout le travail. Et ça se terminait en bain de sang. A l'écoute du sombral, elle porta son attention sur le dernier livre de sa pile, loin d'être frêle, et son sourire redoubla. Aurait-elle enfin rencontré un élève à la hauteur pour un travail d'Astronomie ? Et pourtant il y avait ce regard presque las qu'il lui lançait, visiblement pas vraiment intéressé par tout ça. Bizarre. Néanmoins, elle était trop excitée pour s'en soucier et c'était à son tour de prendre la parole.

« - Ah oui oui ! s'exclama-t-elle en commençant à ouvrir les bouquins un à un, où elle y avait glissé des parchemins avec ses notes dessus. J'ai trouvé pas mal de choses... Cette partie là par exemple, que j'ai trouvé très intéressante et que j'ai tenté de synthétiser au mieux expliqua-t-elle en lui montrant un parchemin couvert de ses pattes de mouche avant de replonger dans ses recherches. Hm... Ça aussi, ça et ça, bref tout quoi. Une petite pile de parchemin se trouvait à présent entre les deux sorciers. C'est trop ? Je sais plus, on a une limite de parchemins pour le devoir ? »

Elle se mordit la lèvre, concentrée, essayant de fouiller dans ses souvenirs. Mais vraiment, sa mémoire n'en faisait qu'à sa tête parfois et aujourd'hui, elle avait décidé de ne pas être de son côté.

« - Bah au pire y a moyen que je condense tout ça un peu mieux mais j'suis sûre que y a un tas d'informations qu'on a manqué dans les bouquins ou même ailleurs. Ils sont pas forcément très fiables d'ailleurs, certains te confirment une trajectoire et tout de suite après d'autres la nient. Alors démêler le vrai du faux dans tout ça... On va s'amuser termina-t-elle avec un sourire. »

Oh oui, elle adorait chercher partout pour connaître la vérité. C'était comme un jeu pour elle. Dans sa tête elle s'imaginait une carte des étoiles qu'elle reliait les unes entre elles au fur et à mesure que le puzzle devenait net.

Ses iris se posèrent sur Summer, se demandant ce qu'il en était de lui. Maintenant qu'elle y pensait, les quelques fois où elle s'était attardée sur son visage en cours, il avait toujours eu cette expression de lassitude. Finalement, peut-être que les cours ne l'intéressaient pas mais qu'il travaillait pour obtenir des notes correctes ? Bien que ce comportement semblait une aberration pour l'hippogriffe, elle savait parfaitement que beaucoup d'élèves fonctionnaient comme ça. Les motivations de son camarade étaient un mystère mais elle espérait pour lui qu'au fond, tout cela lui plaise. Grosse perte de temps autrement.




Messages : 74
avatar
Summer Gallagher
ordre du sombral
Ven 2 Fév - 14:30

Et elle parlait bien trop fort. Summer qui laisse échapper un nouveau soupir, mais celui-ci bien plus silencieux que ses antécédents. Exaspéré par autrui, Summer dans sa bulle bien trop lointaine pour ce genre de personne dont l’excentricité les caractérisait. Pourtant, sous un plissement d’yeux il prend son temps pour écouter, observer et lire les notes qu’Isibeal lui montrait. La seule chose qui finalement, pouvait le faire passer à autre chose, elle qui malgré tout semblait-être un minimum intéressé par cette matière lunaire. Alors toujours dans cette bulle du silence, le sombral ne fait qu’acquiescer ses propos. Des renseignements et diverses informations qui sonnaient avec intérêt à travers de l’ouïe de ce cher Summer. Pourtant, il n’en exprimait rien, lui et sa lassitude qui donnait cette impression désagréable qu’il n’en avait strictement rien à faire. Ou bien, qu’il n’en voyait même aucune utilité.

━ Non je pense que ça peut être intéressant. Si on arrive à trouver un bon plan qui mêle tes informations, ce que j’ai déjà trouvé et ce qu’on pourra trouver aujourd’hui, je pense qu’on pourra être bon dans la limite.

Silence. Sa tête qui se dépose, son regard qui s’expose. Un instant sur ses propres notes pour ensuite bifurquer sur celle de sa binôme.

━ Deux parchemins, trois si on considère que notre rendu sera exceptionnel.

Comme si des élèves étaient capable de juger d’eux-mêmes une dissertation donnée par un professeur. En soit, tout devoir était exceptionnel tout comme aucun l’était réellement, parce que rien au monde ne pouvait véritablement être l’excellence même aux yeux d’une personne qui avait voué sa vie à ces événements. Mais en soit, le problème du devoir n’était en rien la quantité de parchemin que le professeur permettait à ses élèves, ce n’était pas non plus la qualité du travail rendu que pouvait effectuer de simplement cinquième année en à peine quelques semaines de permission.

Le problème était plus dur, plus profond. Et l’étonnement d’un haussement de sourcils fut présent lorsque sa binôme le releva. Summer qui n’attendait pas grand-chose d’autrui, tout comme il n’attend rien de lui-même en retour. Du moins, bien que cela dépendait de la situation.

━ Le soucis est aussi la différence des résultats. Je suis allé voir sur internet avant que tu n’arrives. Entre les données moldues et les données du monde sorcier, tout diffère.

Alors c’était plutôt compliqué. Même extrêmement délicat.

Parce que bien que le cours existait et était donné par le monde des sorciers, certaines informations étaient tout autant lié avec le monde moldu. Ainsi, savoir ce qu’attendait exactement leur professeur pouvait s’avérer quelque peu délicat.

━ Alors à moins que tu es entendu le professeur dire ce qu’il voulait, ça va être une véritable chasse au trésor.

Et ça ne lui plaisait en rien.




Invité
Invité
Sam 10 Fév - 0:02

Opération discrétion dans les étoiles

Isibeal
Dempsey

Summer
Gallagher

La jeune hippogriffe hocha la tête tout en écoutant attentivement Summer qui, malgré son air blasé, semblait s'intéresser à leur projet. Ses paroles n'étaient pas vides de sens, on sentait qu'il avait travaillé derrière et c'était quelque chose qui l'amusait chez le garçon. A croire qu'il avait ce visage renfrogné constamment, même plongé dans une activité qui lui plaît ou quoi, au moins, l'intéresse. Néanmoins, il y avait plus important à penser. Ils étaient face à un problème assez conséquent, bien que la petite rousse s'enjouait de ce petit défi. Et pour le coup, Summer ne semblait vraiment pas emballé.

Alors Isi se mit à réfléchir, levant les yeux au plafond comme si elle cherchait une quelconque réponse parmi la pierre. Franchement, elle ne se souvenait pas d'une précieuse de la part de leur professeur. Sans doute voulait-il qu'ils répondent à cette question par eux-mêmes, c'était bien son genre. Il ne pouvait pas y avoir plusieurs vérités alors ils ne pouvaient décemment pas exposer les explications du monde moldu et celui du monde sorcier à la fois. Pas vrai hein ? Sauf si c'était ce que le professeur souhaitait, justement. Qu'ils prennent en compte ces données qui différaient les unes des autres. En plus ils n'avaient aucun moyen de vérifier la véracité de tout ça, en trois semaines c'était tout bonnement impossible.

« - Je me souviens pas de précisions à ce sujet de la part du prof finit-elle par dire en reposant son regard sur ses notes. Il faudrait continuer nos recherches et si jamais certaines choses restent trop ambiguë, on expose les deux théories en expliquant que les astrologues ne se sont pas encore mis d'accord blablabla. J'vois pas comment on pourrait faire autrement sinon et si on écrit des conneries dans notre devoir on est bons pour se taper une vieille note ajouta-t-elle plus sérieuse. »

L'Astronomie était bien la seule matière dans laquelle elle ne supportait pas d'avoir de mauvaises notes. En tant normal elle s'en fichait mais dans cette matière, elle avait une réputation à préserver. C'était une des meilleurs de la classe et elle refusait strictement qu'on lui vole sa place si durement mérité. Et puis, quand ça lui plaisait, elle se donnait toujours à fond et visait l'excellence. Ça contrastait parfaitement avec son caractère un peu je-m'en-foutiste par moment. C'est moi la meilleure en Astronomie, et ouais !

« - Et sinon, t'aime l'Astronomie toi ? Ça a l'air de te saouler un peu expliqua-t-elle avec un sourire. »

Bah oui, elle voulait quand même connaître ses motivations et ainsi avoir des réponses à ses interrogations.D'autant plus que, pour une fois qu'elle tombait sur un binôme qui semblait réellement travailler, une discussion ne ferait pas de mal. Alors Summer, juste du genre à être renfrogné ou vraiment pas intéressé ?




Messages : 74
avatar
Summer Gallagher
ordre du sombral
Dim 11 Fév - 19:22

━ Je suis d’accord.

Et il n’avait qu’acquiescer pour soutenir sa pensée. En vérité, il ne faisait aucun doute que tout cela avait été en quelque sorte programmée. Deux univers qui n’arrivent pas à se mettre d’accord, des étudiants qui ne peuvent pas trancher une vérité qu’ils ne peuvent connaître d’eux même. Alors, il leur fallait faire un choix et c’était souvent le plus difficile. Et il y avait aussi, en quelque sorte, cet étrange piège dans lequel ils n’étaient pas tombé, celui de penser s’avoir et de ne pas chercher plus loin. D’avoir trouvé la réponse qu’exposait le monde des sorciers sans aller plus loin, sans voir les complications qui pourtant, étaient bien réelle.

Puis il y avait eu ce haussement d’épaule dans sa simplicité suite à la question de sa binôme des hippogriffes. Summer qui n’aimait pas trop parler de lui pour diverses raisons. Bien qu’en soit, cela ne l’empêchait pas d’être d’une franchise sans égale pour le reste, tant que cela ne le concernait pas directement. C’est pour cela qu’il essaye d’esquiver, de rester dans son mutisme à observer ses différentes notes. Donner à sa binôme cette impression de réfléchir, de penser à leur futur rendu d’astronomie. En vérité, il ignorait juste et tout bonnement la réponse.

Pourquoi aimait-il l’astronomie ?

Il ne le savait pas réellement. Peut-être parce que c’était généralement calme, des cours nocturnes où l’on pouvait parfois apprendre et imaginer dans un silence des plus totales. Il n’y avait que ces luminosités, la beauté du ciel et des étoiles dans leur intégrités. C’était un peu comme être ailleurs, un endroit plus éloigné comme il le souhaitait silencieusement.

━ Ouais, c’est fatiguant de monter jusqu’au toit tous les lundis soirs.

Une vérité qui finalement s’échappe de ses lèvres comme un grognement des plus malades. Quelle idée après tout de faire cours sur les toits alors qu’il était tout autant possible d’observer les étoiles dans la cours. Bien qu’en vérité, les toits lui étaient beaucoup plus accessible de nuit que l’extérieur d’aghaistin, en partant de son dortoir. Mais Summer c’était ça, ce mal, cette difficulté. Une expression parfois décalée pour une vérité souvent ignorée.

━ Ce qui est étrange c’est que quelqu’un comme toi semble être intéressée par cette matière.

Tranchante comme à son habitude. Toutes remarques traversant les lèvres de Summer avaient cette mauvaise chance de sonner comme de véritables reproches. Bien qu’ils s’agissent plus d’étonnement, mais son faciès continuellement condescendant ne permettait pas d’émettre le moindre doute à son propos. C’était parfois dommage, mais le sombral n’en avait rien à faire.

━ Ce n’est pas souvent que ça arrive.

Son regard froid qui se pose sur celui de la rousse. Comme un arrêt de discussion, peut-être même à l’allure d’une menace. Une question sans interrogation qui est simplement retourné vers l’envoyeur d’une manière bien trop maladroite pour être comprise. Isibeal que Summer n’observait que du coin de l’œil depuis leur première année, tout ça dans le but de l’éviter. Elle qui était en son sens, beaucoup trop dynamique et impulsive. Alors c’était étrange, bien trop hasardeux à ses yeux pour qu’une personne pour ainsi dire activée, puisse sembler apprécier une matière des plus calmes.


si tu veux une modification ou quoi hésite pas, car je trouve ma réponse réellement plate crying






Invité
Invité
Lun 12 Fév - 19:15

HRP:
 

Opération discrétion dans les étoiles

Isibeal
Dempsey

Summer
Gallagher

Silencieuse, elle l'écoutait, son regard posé sur les différentes lignes de ses notes sans vraiment y prêter énormément d'attention. C'était plutôt les mots de Summer qui l'intéressaient en ce moment et elle ne put retenir un petit rire en entendant sa réponse. Alors c'était ça, juste une question de grimper des marche tard le soir ? Plutôt marrant comme façon de voir les choses. A l'inverse, Isi adorait gravir toutes ces marches. La plupart du temps elle y allait en courant, le souffle court et fatigué, certes, mais elle était tellement pressée d'assister au cours qu'elle ne pouvait pas se retenir. Sa récompense arrivée en haut était toujours un verre d'eau de la part du professeur et de pouvoir étudier ce qu'elle aimait.

Mais pour en revenir à son camarade, ce dernier n'avait pas non plus avoué qu'il n'aimait pas la matière. Enfin, elle allait se contenter de ce qu'il lui disait, elle pourrait chercher à en apprendre plus plus tard. Leur collaboration ne faisait que commencer après tout. A la place, elle préféra se concentrer sur la suite de ses paroles en relevant la tête vers lui. Elle aurait pu s’offusquer face à ce qu'il lui disait. Il la jugeait mais qui ne faisait aucun préjugé ? Elle avait l'habitude et dans le fond, ce n'était pas si blessant que ça. Du moment qu'il ne l'emmerdait pas sur ses défauts ou qu'il ne l'insultait, elle n'avait pas vraiment de raisons de s'énerver. Quoique... Sa colère pouvait surgir sans grande raison parfois. Comme un gros troll pas content.

« - Parce que y a un caractère particulier pour aimer l'Astronomie ? rétorqua-t-elle avec un sourire en coin. Elle se moquait un peu de lui, oui, mais ça se voulait plus comme étant de la taquinerie qu'autre chose. Ou même un comportement ? J'ai vu ça nulle part. J'ai toujours voulu connaître le monde qu'il y avait au dessus de notre tête continua-t-elle sur un ton plus rêveur. Connaître la vie de toutes ces étoiles, de voir le ciel nocturne comme une carte, c'est beau ! Comment ne pas s'y intéresser ? C'est tellement mieux que notre monde tout plat. Les étoiles ont quelque chose d'hypnotisant tu trouves pas ? A chaque fois que je les regarde j'ai l'impression d'être ailleurs et ça me donne envie de les découvrir sous toutes leurs facettes. »

Le regard rêveur, elle se tut, se remémorant ces moments passés à observer tous ces point scintillant sans même remarquer qu'elle avait parlé bien trop fort. Quand elle était petite elle tendait les bras dans l'espoir de les attraper, de s'y accrocher et d'être emmenée loin, très loin. Elle se l'imaginait toujours en réalité. La petite rousse avait laissé son dos reposer sur le dossier de sa chaise et avait levé les yeux, espérant retrouver ce même ciel juste au dessus de sa tête. Malheureusement, il n'y avait que la pierre froide du plafond. Saloperie. Elle finit par hausser les épaules.

« - Si ça paraît bizarre pour toi et pour d'autre bah merde, y a pas de case pour aimer telle ou telle matière. »

Ouah Isi, tu viens pas de dire quelque chose d'intelligent là, si ?




Messages : 74
avatar
Summer Gallagher
ordre du sombral
Jeu 22 Fév - 16:16

Il haussa les épaules face à sa révélation. Summer qui au fond, n’avait que faire de son ressenti, ses paroles n’étaient aucunement des interrogations, mais bien une exclamation dans le but d’être enfin en paix. Alors, il n’avait écouté que d’une sourde oreille dont son mouvement d’épaule n’était question que d’une condescendance mal exprimée. Elle pouvait dire se qu’elle voulait, ressentir se qu’elle désirait, Isibeal comme chaque être sur Terre avait ses propres goûts, et cela, bien que ce puisse paraitre étrange du point de vue d’autrui. Mais, en vérité il ne la connaissait pas assez pour en avoir quelque chose à faire, mais bien assez pour pouvoir la juger de son simple avis. Elle était beaucoup trop excentrique à son humble avis et il ne pourrait jamais nier qu’être en binôme avec elle, le perturbait fortement.

Pourtant, il ne faisait que l’impasse, rester là dans son silence finalement brisé de son propre accord. Une lassitude égarée lorsque son regard glisse un peu plus loin, derrière elle, derrière sa chevelure rousse. Il observe les gens qui s’agitent, ceux qui viennent se poser à la bibliothéque pour plusieurs raisons. Du coin de l’œil, un binôme qui ne lui était pas inconnu. Ils avaient beau avoir trois semaines pour réaliser leur étude, finalement d’autre étudiant semblaient être dans le même besoin, au point d’avoir compris qu’il était nécessaire de travailler le plus tôt possible pour espérer avoir des réponses. Et surtout, une bonne note à la fin de cette étude. Alors, c’est le silence qui le domine lorsque son regard fini par retourner vers l’hippogriffe.

Ses yeux qui s’ouvrent grands, comme si la réalité venait tout juste de le rattraper. Summer si près et pourtant si loin.

━ Si tu le dis.

Parce qu’elle avait sans doute un peu raison, du moins, dans la base qu’il avait entendu, Summer ne pouvait qu’acquiescer. Mais tout lui semblait pourtant si étrange, un mélange qui ne se seyait guère.

━ C’est juste plus impressionnant qu’autre chose je dirais.

Que le bruit et le calme de la nuit puissent être apprécié par l’être le plus dynamique qu’il connaissait, du moins, après sa petite sœur.






Contenu sponsorisé





Page 1 sur 1